Direction de mémoires et jurys

———Direction de mémoires de Master

  • 2020-2021
    Agathe Billion, L’image et la représentation de la Vierge Marie depuis 1960 : médiatisation d’un nouveau rapport au corps, au genre et à la sexualité ?, Master 1
    Natacha Le Terrien, Le groupe « Les Pisseuses (1995-2001) » : histoire d’une guérilla urbaine féministe par la craie, Master 1
    Luz Eliana Beltran Palacio, Performances au XXIème siècle et transformation de l’espace expographique. Étude comparée de la France (Palais de Tokyo), de l’Espagne (MACBA : Museu d’Art Contemporani de Barcelona) et de la Colombie (Espacio Odeón), Master 1
    Cassandra Levasseur, Femmes, arts et regards : étude transatlantique des impressionnistes françaises et américaines et leur rapport à l’intimité domestique (1870-1914), Master 1

———Participation à des jurys

  • 2020-2021
    Membre du jury pour 3 soutenances de Master 2 sous la direction d’Aurélie Petiot, maître de conférences en Histoire de l’art contemporain, Université Paris-Nanterre.
    Membre du jury des soutenances de 14 mémoires de DNMADE (Diplôme national des métiers d’art et du design parcours Design graphique) et de 12 mémoires de DSAA (Diplôme Supérieur d’Arts appliqués mention graphisme), Lycée Eugénie Cotton, Montreuil.
    Membre du jury de l’épreuve finale des DNMADE du Lycée Eugénie Cotton, Montreuil, juin 2021.
  • 2019-2020 
    Présidente du jury des soutenances de 18 mémoires de DNSEP (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique mention Design graphique et numérique) de l’Ecole Supérieure d’Art et de Design d’Amiens (ESAD), février 2020.
    Membre du jury de l’épreuve finale du DNSEP de l’ESAD, septembre 2020.
    Présidente du jury des soutenances de 8 mémoires de DNSEP (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique mention Art) de l’Ecole Supérieure d’Art et de Design de Saint-Etienne (ESADSE), septembre 2020.
    Membre du jury de l’épreuve finale du DNSEP de l’ESADSE, octobre 2020.
  • 2018-2020
    Membre du jury pour 4 soutenances de Master 1 sous la direction d’Aurélie Petiot, maître de conférences en Histoire de l’art contemporain, Université Paris-Nanterre.